Biographie

Philippe MÉLUL est né le 27 février 1965 à Lens (62), de nationalité française.Il est diplômé de l’ESCP (Ecole Supérieure de Commerce de Paris) en 1986, option Marketing, et de l’université de Bournemouth (GB) en Tourisme Européen en 1995.

Il travaille comme cadre commercial au Crédit Lyonnais, à UTA et à la SNCF. De 1996 à 1998, il travaille comme écrivain-conférencier, et donne des cours de marketing et langue. Il crée en 1999 ARGENTINE TOURISME, qui devient ALTIPLANO en 2003, tour opérateur spécialiste Amérique Latine. Il ouvre aussi une agence de tourisme réceptif en Argentine, ELDORADO. Il vend ces 2 entreprises en 2013, et se consacre aux voyages, puis reprend le métier d’écrivain-conférencier en 2016.

Marié  3 fois, il a deux enfants, Tristan (1990) et Quentin (1992).

En France, il a vécu à Lens (62), Paris (75), Nice (06), Annecy (74), St Rémy (13), Romans (26). A l’étranger, il a vécu en Suisse, GB, Allemagne, Argentine, République Dominicaine, USA.

La passion de Philippe pour les voyages remonte à son adolescence quand il lit Jules Verne, regarde les documentaires du commandant Cousteau ou Nicolas HULOT, et décore sa chambre de cartes de géographie.

Mais il doit attendre les années 1980 et son passage à l’ESCP pour travailler comme steward à Air France et prendre goût aux long-courriers. Jeune cadre dynamique et marié à 21 ans, il voyage avec son épouse Isabelle, mais en formule organisée, et en mode « string et bronzage ».

C’est en 1994, suite à son premier divorce, qu’il décidera de partir à l’aventure, sac au dos, accomplir un tour du monde en train d’un an, à travers 22 pays. Ensuite, il jonglera entre sa vie professionnelle, personnelle et sa passion, voyageant au rythme de 3 mois par an, et réalisant 10 tours du monde.

En 2012, devant quitter l’Argentine contre son gré, et ayant vendu son entreprise et sa maison, il décide de partir voyager pour finir de visiter tous les pays du monde. 3 ans et 45 pays plus tard, il a réalisé son rêve de globe-trotter, et veut partager ses expériences avec le public. Il écrit alors « Profession globe-trotter », son 3è livre, sorti en novembre 2016, rentre en France, et reprend son métier préféré, écrivain-conférencier. De formation marketing et profitant des possibilités nouvelles offertes par Internet, il décide d’autoéditer, et d’assurer la promotion de son livre en direct.